mai15 La Seine-Saint-Denis reste à gauche
Lire la suite
 
 
 
  Jan15 Unité, vigilance et mobilisation
Lire la suite

 
  nov14 Grand Paris : ça avance
Lire la suite

 
  sept14 Des élu-e-s à votre service
Lire la suite

 
   
 
Dec 07 Débat d’orientation budgétaire - Soyons vigilants et exigeants

 

Le Conseil intercommunal a retenu deux grandes orientations budgétaires pour 2008 : maintenir cette année encore une capacité d’investissement forte (40M€) tout en faisant un effort sur les services de bases rendus à la population (propreté, entretien, …).  Ce choix répond à deux préoccupations : construire les équipements et les logements nouveaux nécessaires pour répondre aux attentes des familles qui vivent et s’installent sur le territoire ; engager les efforts nécessaires pour améliorer la qualité de l’environnement de vie des quartiers.

Force est de constater que le montant des investissements nécessaires est bien largement supérieur à la seule capacité de Plaine Commune. Les subventions accordées par les Conseils général et régional constituent certes une aide complémentaire indispensable. Mais seul l’engagement renforcé de l’Etat permettrait de répondre véritablement aux enjeux. Plaine Commune ne peut en effet accroître son effort d’investissement au-delà de ce qui est déjà consenti sans prendre un risque quant à l’avenir. Le recours à l’emprunt n’est pas la solution durable, car il ne fait que reporter le règlement des contraintes financières à plus tard, parfois même en les aggravant. Il doit être mesuré à l’aune de la capacité réelle de remboursement de la communauté d’agglomération sachant que les villes ont elles-mêmes des marges de manœuvre réduites.

D’autres moyens doivent être recherchés. Or, les politiques gouvernementales de la droite fragilisent les familles qui vivent dans nos villes. Collectivement, elles rendent plus que jamais nécessaire le développement de politiques de solidarité menées à l’échelle de l’agglomération, envers en particulier les jeunes. L’appauvrissement constaté des familles rend dès lors injuste toute augmentation des impôts locaux. Au regard de cette combinaison de contraintes financières, Plaine Commune doit donc faire plus et mieux que ce qui est déjà fait. Il faut donc renforcer le service public en engageant un processus de modernisation en lien avec les personnels.

Le budget prévisionnel 2008 invite donc à la vigilance tant sur les choix financiers que sur la coordination des politiques. L’une des clés est sans doute que Plaine Commune tienne son engagement de lutter résolument contre toutes les logiques de ghettoïsation exprimé lors du vote d’un vœu de soutien aux orientations claires du SDRIF élaboré par la Région. Sachons donc tenir ce cap.

Bonnes fêtes de fin d’année à tous.

 

Le territoire de Plaine Commune est en perpétuel développement. En tant que socialistes, nous œuvrons quotidiennement pour que la diversité de sa population, en particulier notre jeunesse, puisse bénéficier et participer au dynamisme de notre territoire, mais aussi pour que les inégalités soient combattues dès le plus jeune âge.
Ce site vous propose de faire connaissance avec les élu(e)s et responsables socialistes engagés dans le travail de la communauté d'agglomération et au sein des neuf villes qui la composent. N'hésitez pas à nous contacter, nous sommes à votre écoute et à votre service.

 
communauté d'agglomération, conseiller regional, Ile de France,conseiller general, conseillers municipaux, EPCI, collectivité territoriale, PS, SCOT, coupe du monde, violences urbaines, stephane prive, jacques monzauge, daniel goldberg, nicole riou, bruno le roux, armand atlan, farid ouallouche, rose gomis, bacar soihili, christian pernot, michel fourcade, didier desnoues, bernard vincent, logement social
 
Yannick Trigance
Président du groupe socialiste
et radical de gauche
de Plaine Commune