mai15 La Seine-Saint-Denis reste à gauche
Lire la suite
 
 
 
  Jan15 Unité, vigilance et mobilisation
Lire la suite

 
  nov14 Grand Paris : ça avance
Lire la suite

 
  sept14 Des élu-e-s à votre service
Lire la suite

 
   
  oct08 « Socialiste indépendant »… ?
 

« Socialiste indépendant »… ?


Les élus socialistes manifestent à nouveau leur désapprobation à l’égard de la décision des élus Verts de Plaine Commune (soutenue par la direction PCF), d’ajouter le terme « Socialistes indépendants » au nom donné à leur groupe politique au conseil communautaire.  

En témoignage, nous reprenons dans cette tribune un courrier des lecteurs paru dans le Journal de Saint-Denis en date du 15 octobre :

« Je souhaiterais apporter ma contribution au débat qui anime le microcosme politique de notre ville et de notre communauté d’agglomération Plaine commune. Un différend a opposé nos élus locaux sur l’interprétation de l’étiquette politique « socialiste indépendant » (Voir le mensuel "En Commun" de septembre 2008). Les conseillers municipaux de Saint-Denis, élus sur la liste conduite par Didier Paillard en mars 2008 (nous les qualifierons de socialistes dissidents) ont choisi d’arborer au conseil communautaire l’appellation de « socialiste indépendant ».

Cette querelle de clocher pourrait sembler secondaire et sans fondement. Pour l’historien, les mots ont au contraire du sens. Dans notre banlieue nord-est, qui a été marquée durant l’entre-deux-guerres et sous le régime de Vichy, par les figures autocratiques et fascisantes de Pierre Laval chef du gouvernement du Maréchal Pétain et maire d’Aubervilliers de 1923 à 1944 et de Jacques Doriot maire de Saint-Denis de 1931 à 1937 et fondateur en 1936 du Parti populaire français d’essence fasciste, être « socialiste indépendant » désignait une appartenance à l’ultra droite, si ce n’est à la droite extrême, anti-Front populaire, anti-communiste, voire xénophobe et antisémite.

Il est déplorable que des élus qui revendiquent aujourd’hui une filiation progressiste, solidaire et citoyenne, se soient ainsi fourvoyés en s’engageant sur ce terrain miné. J’ose espérer que leur ignorance du passé est seule responsable et qu’ils veilleront à se démarquer des pages noires de notre banlieue. »

Emmanuel Bellanger, chargé de recherche au CNRS, Université Paris 1

 

Le territoire de Plaine Commune est en perpétuel développement. En tant que socialistes, nous œuvrons quotidiennement pour que la diversité de sa population, en particulier notre jeunesse, puisse bénéficier et participer au dynamisme de notre territoire, mais aussi pour que les inégalités soient combattues dès le plus jeune âge.
Ce site vous propose de faire connaissance avec les élu(e)s et responsables socialistes engagés dans le travail de la communauté d'agglomération et au sein des neuf villes qui la composent. N'hésitez pas à nous contacter, nous sommes à votre écoute et à votre service.

 
communauté d'agglomération, conseiller regional, Ile de France,conseiller general, conseillers municipaux, EPCI, collectivité territoriale, PS, SCOT, coupe du monde, violences urbaines, stephane prive, jacques monzauge, daniel goldberg, nicole riou, bruno le roux, armand atlan, farid ouallouche, rose gomis, bacar soihili, christian pernot, michel fourcade, didier desnoues, bernard vincent, logement social
 
Yannick Trigance
Président du groupe socialiste
et radical de gauche
de Plaine Commune