mai15 La Seine-Saint-Denis reste à gauche
Lire la suite
 
 
 
  Jan15 Unité, vigilance et mobilisation
Lire la suite

 
  nov14 Grand Paris : ça avance
Lire la suite

 
  sept14 Des élu-e-s à votre service
Lire la suite

 
   
  jan10 Renouvellement urbain en crise.
 

Le rapport de l’observatoire national des zones urbaines sensibles(ONZUS) publié en fin d’année 2009 analyse les piètres résultats du plan "Espoir banlieue" de Mme Fadela Amara et l’absence de réelle mobilisation gouvernementale en faveur de la solidarité urbaine. La situation est plus qu’alarmante : 1 habitant sur 3 qui habite dans une zone urbaine sensible vit sous le seuil de pauvreté. Le taux de chômage y atteint des sommets, particulièrement chez les jeunes. Le taux de chômage des hommes de 15 à 24 ans culmine à 41,9% fin 2008 contre 36,9% fin 2006.

Nous avons avec ces chiffres la preuve, s’il en fallait, que les grands axes de la politique de la ville conduite par le Gouvernement de Sarkozy/Fillon contribue à accroître la fracture sociale entre les territoires : réduction des effectifs de la polices des quartiers sensibles, échec des contrats d’autonomie, absence de mobilisation pour les banlieues dans le projet Blanc,  sous-effectifs récurrents en zone d’éducation prioritaire (ZEP). Même les financements de l’Agence nationale de rénovation urbaine ANRU) semblent de plus en plus aléatoires. Mais fallait-il s’attendre à autre chose d’un Gouvernement qui fait son lit de la fracture sociale qu’avait pourtant dénoncée - non sans une forme de cynisme - l’ancien président de la République Jacques Chirac ! 

Contre la politique gouvernementale, la détermination de la Gauche dans sa diversité, et du PS en particulier, est absolument nécessaire pour que localement les opérations de renouvellement urbain permettent réellement de retisser les bases de nouveaux  quartiers favorisant la mixité sociale. L’engagement de la puissance publique à travers l’action des élus en responsabilité est indispensable pour améliorer le cadre de vie des habitants de tous les quartiers de nos villes.
Pour créer les conditions de l’égalité des chances à chacun, il est parfois nécessaire de démolir des bâtiments anciens pour pouvoir reconstruire des logements sociaux de qualité mais aussi en accession à la propriété répondant aux besoins des habitants. Il ne faut pas non plus oublier de construire ou  moderniser les équipements de service publics (école, poste, transports,...) et privés (commerces, cabinets médicaux,...) indispensables à la vie quotidienne.

Gageons donc qu’en 2010 le travail des élus PS à Plaine Commune et dans les huit villes de l’agglomération pourra se renforcer notamment à l’échelle régionale.

Bonne année 2010 à toutes et à tous.
Les élus socialistes

 

Le territoire de Plaine Commune est en perpétuel développement. En tant que socialistes, nous œuvrons quotidiennement pour que la diversité de sa population, en particulier notre jeunesse, puisse bénéficier et participer au dynamisme de notre territoire, mais aussi pour que les inégalités soient combattues dès le plus jeune âge.
Ce site vous propose de faire connaissance avec les élu(e)s et responsables socialistes engagés dans le travail de la communauté d'agglomération et au sein des neuf villes qui la composent. N'hésitez pas à nous contacter, nous sommes à votre écoute et à votre service.

 
communauté d'agglomération, conseiller regional, Ile de France,conseiller general, conseillers municipaux, EPCI, collectivité territoriale, PS, SCOT, coupe du monde, violences urbaines, stephane prive, jacques monzauge, daniel goldberg, nicole riou, bruno le roux, armand atlan, farid ouallouche, rose gomis, bacar soihili, christian pernot, michel fourcade, didier desnoues, bernard vincent, logement social
 
Yannick Trigance
Président du groupe socialiste
et radical de gauche
de Plaine Commune