mai15 La Seine-Saint-Denis reste à gauche
Lire la suite
 
 
 
  Jan15 Unité, vigilance et mobilisation
Lire la suite

 
  nov14 Grand Paris : ça avance
Lire la suite

 
  sept14 Des élu-e-s à votre service
Lire la suite

 
   
  Avr10 Développement économique de la Plaine VS création d’emplois pour la population locale
 

Une récente étude de l'Insee portant sur le développement de Plaine Commune sur la période 1999/2006 titre : « Un essor économique plus rapide que les transformations sociales ». Dans son analyse de cette étude parue le 12 avril dans la revue Mediapart, Michaël Hadjenberg soulignait que « le développement ne profite pas aux habitants
Le journaliste rappelle que « Plaine Commune s'est indéniablement développé [économiquement] depuis 1999 » et que « la hausse du nombre d'emplois (+18%) y est deux fois plus importante que dans le reste du département». Il souligne cependant que la stratégie d’implantation des entreprises est surtout motivée par la recherche de loyers moins chers qu’à Paris intra-muros ou dans le quartier d’affaires de la Défense. Il constate aussi que ces entreprises s’installent sur la Plaine Saint-Denis ou le quartier Pleyel en y amenant leurs propres salariés. De ce point de vue, le développement économique ne profite donc pas à la population habitant sur le territoire.
Il ne contribue pas non plus à l’amélioration de la mixité sociale. Les cadres ne représentent en effet « que 10% des actifs qui s'installent sur Plaine Commune. » En outre, « le décalage entre la qualification des emplois offerts et celle des actifs résidents s'est accentuée au fil du temps. (…) Les ouvriers de Plaine Commune sont plus souvent obligés d'aller chercher du travail loin de chez eux. » Au final, « seulement 3 actifs occupés sur 10 résidant à Plaine Commune y travaillent.»
M. Hadjenberg souligne également que le taux de chômage des habitants du territoire de Plaine Commune y est deux fois plus élevé que celui constaté en moyenne sur l’ensemble de la région Ile de France. Les actifs y sont, de surcroît, plus touchés par l'intérim ou le temps partiel. Autres éléments indiqués par l’étude de l’Insee : « la moitié de la population non scolarisée ne possède aucun diplôme », et « 30% de la population de Plaine Commune vit sous le seuil de pauvreté ».

Cette analyse confirme malheureusement une réalité totalement inacceptable. Elle souligne en conséquence avec force la nécessité de mettre en œuvre des politiques publiques ambitieuses, concrètes et efficaces, en direction des jeunes en particulier, pour répondre à la grave situation de l’emploi local.
Stéphane Privé

Retrouvez l’Etude de l’INSEE dans son intégralité en cliquant sur le lien ci-dessous :


Tribune parue dans le journal En Commun d'avril 2010

INSEE-Etude Plaine Commune -un essor economique pl

 

Le territoire de Plaine Commune est en perpétuel développement. En tant que socialistes, nous œuvrons quotidiennement pour que la diversité de sa population, en particulier notre jeunesse, puisse bénéficier et participer au dynamisme de notre territoire, mais aussi pour que les inégalités soient combattues dès le plus jeune âge.
Ce site vous propose de faire connaissance avec les élu(e)s et responsables socialistes engagés dans le travail de la communauté d'agglomération et au sein des neuf villes qui la composent. N'hésitez pas à nous contacter, nous sommes à votre écoute et à votre service.

 
communauté d'agglomération, conseiller regional, Ile de France,conseiller general, conseillers municipaux, EPCI, collectivité territoriale, PS, SCOT, coupe du monde, violences urbaines, stephane prive, jacques monzauge, daniel goldberg, nicole riou, bruno le roux, armand atlan, farid ouallouche, rose gomis, bacar soihili, christian pernot, michel fourcade, didier desnoues, bernard vincent, logement social
 
Yannick Trigance
Président du groupe socialiste
et radical de gauche
de Plaine Commune