mai15 La Seine-Saint-Denis reste à gauche
Lire la suite
 
 
 
  Jan15 Unité, vigilance et mobilisation
Lire la suite

 
  nov14 Grand Paris : ça avance
Lire la suite

 
  sept14 Des élu-e-s à votre service
Lire la suite

 
   
  oct 2011 Affronter la crise et défendre le service public
 

La période de fortes turbulences financières que le monde traverse depuis 2008 affecte les banques, les entreprises et les Etats. Elle aggrave toujours un peu plus la situation de l’emploi et de la précarité en fragilisant une partie  de plus en plus importante de la population.

 

La situation est grave, et les Etats européens tentent de l’endiguer en injectant des millions d’euros dans le système financier (cf. la Grèce). En contrepartie, le couple N. Sarkozy/A. Merkel – pilier de l’Union européenne - impose aux Etats le respect d’une « règle d’or » en matière de gestion de la dette publique : réduction des prestations sociales, accroissement des prélèvements fiscaux,… l’un des objectifs étant de maintenir coûte que coûte la notation « Triple A » de la France.  Se faisant, le pays se plie davantage encore au dogme ultra-libéral qui explique «qu’il n’y a pas d’autres solutions», «qu’il faut couper dans les dépenses publiques pour rétablir la solvabilité financière des pays»… Pourquoi au contraire le retour aux vertus d’une bonne gestion de l’argent public ne serait-il pas la garantie de la pérennité du système de solidarité à la française, véritable rempart contre la crise et ses injustices ? L’équation n’est certes pas aisée à résoudre. Mais n’oublions pas que la politique de Sarkozy/Fillon a engendré un très fort accroissement de la dette publique en cinq ans de mandat  Un comble !

 

A l’échelle des Villes et de Plaine Commune, cet effort de rigueur et de bonne gestion doit être maintenu. Il est la condition de politiques publiques renforcées et d’une solidarité accrue envers les habitants de nos villes qui voient leurs difficultés quotidiennes s’aggraver.

 

En cette période d’élaboration des budgets des Villes et de Plaine Commune et de préparation de l’élection présidentielle de 2012, il est indispensable de redoubler de vigilance. Le redressement des finances publiques ne peut pas seulement passer par une augmentation de la fiscalité des ménages sans contreparties réelles, ou pire par une diminution des prestations sociales. Ce n’est pas acceptable. A Plaine Commune, l’enjeu est de défendre le service public en démontrant au quotidien qu’il peut être efficace à fournir des prestations de qualité à la population.

 

Le territoire de Plaine Commune est en perpétuel développement. En tant que socialistes, nous œuvrons quotidiennement pour que la diversité de sa population, en particulier notre jeunesse, puisse bénéficier et participer au dynamisme de notre territoire, mais aussi pour que les inégalités soient combattues dès le plus jeune âge.
Ce site vous propose de faire connaissance avec les élu(e)s et responsables socialistes engagés dans le travail de la communauté d'agglomération et au sein des neuf villes qui la composent. N'hésitez pas à nous contacter, nous sommes à votre écoute et à votre service.

 
communauté d'agglomération, conseiller regional, Ile de France,conseiller general, conseillers municipaux, EPCI, collectivité territoriale, PS, SCOT, coupe du monde, violences urbaines, stephane prive, jacques monzauge, daniel goldberg, nicole riou, bruno le roux, armand atlan, farid ouallouche, rose gomis, bacar soihili, christian pernot, michel fourcade, didier desnoues, bernard vincent, logement social
 
Yannick Trigance
Président du groupe socialiste
et radical de gauche
de Plaine Commune